EM PHOTOGRAPHE

MA DERNIÈRE MISSION

C’est l’histoire d’un homme usé par la vie, obligé de faire des choses qu’il n’aime pas à cause d’une dette d’honneur. Et lorsque son patron l’appelle pour lui donner les consignes d’une nouvelle mission il est au bout du rouleau. Il ne veut plus de cette vie.

Mais c’est aussi un homme d’honneur et il va s’acquitter de sa dette. Il monte dans sa mustang Fastback 390 de 1966 pour se rendre à un endroit où il sait que la “cible” se rendra. Il parcours les rues de la ville sur ses gardes, il est tendu. Il le sait c’est la mission, c’est sa dernière mission.

Lorsqu’il arrive sur le lieu d’interception et qu’arrive enfin l’homme à abattre, il est prêt ! Il n’aime plus ce qu’il fait, mais c’est un professionnel et il mettra tout en œuvre pour arriver à ses fins.

Il l’assomme, le transporte et le dépose inanimé dans son coffre. Direction un lieu discret pour en terminer une fois pour toutes.

La nuit est tombée et quoi de mieux qu’un terrain vague éloigné de toutes habitations pour enfin se libérer de sa dette.

La cible est à genoux, il sait que c’est fini pour lui. Le tueur à gage qui est debout devant lui a un flingue dans une main et un portable dans l’autre. Il va l’abattre et ce n’est même plus la peine de supplier.

L’homme de main dit à son patron que c’est fini, que sa dette est réglée et qu’ils sont quittent.

Le boss à l’autre bout du fil le confirme et lui rend sa liberté une fois sa mission accomplie.

Le tueur abat la cible, le remet dans son coffre. Il ne reste plus qu’à se débarrasser du corps, mais ça, il a l’habitude.

La voiture s’éloigne dans la nuit profonde.

On ne reverra plus la mustang Fastback en ville.

“Ma dernière mission” est un projet photo que j’ai voulu mettre en place depuis longtemps. Celui-ci est a pour thème le polar ou thriller. Mon style de film préféré. En demandant à Gregor Lesimple “l’homme de main” et Rodrigue Tardiveau “la cible” j’étais sure d’avoir à ma disposition des attitudes et des “gueules” comme on dit dans le cinéma qui colleront parfaitement avec ce que je voulais faire. Le clou du spectacle c’est quand même cette superbe Ford Mustang Fastback 390 de 1966 qu’a bien voulu nous prêter Eric un collègue de boulot sous le conseil avisé de Yann Guingueno aka Black lodge making qui m’a également assisté dans mon projet.

Gregor Lesimple
Site perso – Book
Instagram

Rodrigue Tardiveau
Site perso – Book
Instagram

Yann Guingueno
Instagram

lastmission9 - Erick Martineau Photographe

lastmission10 - Erick Martineau Photographe

lastmission11 - Erick Martineau Photographe

lastmission12 - Erick Martineau Photographe

lastmission13 - Erick Martineau Photographe

lastmission14 - Erick Martineau Photographe

lastmission17 - Erick Martineau Photographe

lastmission18 - Erick Martineau Photographe

lastmission20 - Erick Martineau Photographe

lastmission15 - Erick Martineau Photographe

lastmission16 - Erick Martineau Photographe

lastmission19 - Erick Martineau Photographe

lastmission24 - Erick Martineau Photographe

lastmission31 - Erick Martineau Photographe

lastmission7 - Erick Martineau Photographe

lastmission1 - Erick Martineau Photographe

lastmission2 - Erick Martineau Photographe

lastmission3 - Erick Martineau Photographe

lastmission4 - Erick Martineau Photographe

lastmission5 - Erick Martineau Photographe

lastmission6 - Erick Martineau Photographe

lastmission8 - Erick Martineau Photographe

lastmission22 - Erick Martineau Photographe

lastmission23 - Erick Martineau Photographe

lastmission21 - Erick Martineau Photographe

lastmission25 - Erick Martineau Photographe

lastmission29 - Erick Martineau Photographe

lastmission26 - Erick Martineau Photographe

lastmission27 - Erick Martineau Photographe

lastmission28 - Erick Martineau Photographe

lastmission30 - Erick Martineau Photographe